Nouvelle-Zélande

Les Chais Saint Laurent
La Nouvelle Zélande a un vignoble assez petit comparé au développement gigantesque de son voisin l’Australie. Mais son histoire est passionnante. Quand vous savez que les restaurants ne sont autorisés à vendre de l’alcool que depuis 1976, vous comprendrez que le développement vinicole a été lent. Nous pouvons diviser le pays en deux zones : l’Ile du nord et l’Ile du sud. Sur la première, on retrouve un climat chaud mais océanique. Les précipitations abondantes représentent le principal risque avec l’apparition de pourriture. Les vignobles les plus réputés sont Martinborough, Hawke’s bay, et autour d’Auckland. Sur l’Ile du sud, le climat est plus frais, un soleil abondant, de faibles pluies. Le gel est le principal problème. Les meilleures vignes sont à Marlborough et Nelson, à la pointe Nord. La plupart des vignobles sont en pleine ou sur de légers coteaux calcaires. L’encépagement est principalement en blanc (Müller Thurgau, Sauvignon Blanc, Chardonnay), mais le rouge prend de plus en plus de place maintenant (Pinot Noir, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc) Ce vignoble est l’un des dernières grandes découvertes viticoles mondiales et parmi les références du nouveau monde. Cette région a acquis ses lettres de noblesse avec son Sauvignon ou riesling, et ses grands mousseux. Pourquoi autant d’intensité dans les arômes ? Sans aucun doute dû au long mûrissement du raisin.