Brésil

Les Chais Saint Laurent
Le vignoble brésilien est né, au Sud du pays, avec l’arrivée des premiers colons qui fuirent des îles Madères et des Açores en 1532. C’est en 1825 que se développa le commerce des vins du Brésil. Ravagés au XIXème par des maladies, les cépages européens ont été remplacés par des variétés Nord-Américaines résistantes tels que l’Isabel et le Concord. Celles-ci couvrent encore 80% du vignoble. Avec une superficie de 61 000 hectares pour une production de 3 704 000 hectolitres, les viticulteurs brésiliens ont la volonté de développer la qualité, ce qui conduit à une diminution des rendements et à l’évolution de l’encépagement (davantage de cépages européens). Sept Etats du Brésil produisent du vin, le plus important est celui de Rio Grande do Sul (80% de la surface totale), situé au Sud du pays. Il comprend neuf zones, la plus grande étant la Serra Gaucha qui bénéficie d’un climat tempéré subtropical.